Ma Vraie Nature
L'alternative bien-être
à Avignon et ailleurs ...
 

Garance Carpentier, Naturopathe et Réflexologue à Avignon

 
 
06 09 03 65 04
 

20 Place de la Principale

Ma Vraie Nature
L'alternative bien-être
à Avignon et ailleurs ...

L'Argilothérapie : L'argile qui soigne.

"L'Argile agit avec discernement, entrave la prolifération des microbes ou bactéries pathogènes, c'est à dire tout corps parasitaire, tout en favorisant la reconstitution cellulaire saine. Incontestablement, c'est une force intelligente, bienfaisante, qu'il faut avoir expérimentée pour concevoir l'ampleur de son action." Raymond DEXTREIT dans  L'argile qui guérit.

PROPRIETES ET BIENFAITS DE L'ARGILE

Pouvoir absorbant et adsorbant

Pourvoir absorbant : c’est la propriété qu’elle a d’attirer à elle, certaines substances dans son volume (comme l’éponge qui absorbe l’eau ou le buvard qui absorbe l’encore). Elle absorbe les liquides, les gaz, le gras mais également tout autre type de molécules. Elle a de ce fait une action dépurative.

Pouvoir Adsorbant : ne pas confondre adsorbant et absorbant. Lorsqu’il y a imprégnation (l’éponge absorbe l’eau), lorsqu’il y a adsorption, il y a fixation : l’argile fixe l’élément indésirable (l’attrape) et l’emmène pour l’éliminer. L’argile est donc capable d’adsorber des agents pathogènes (bactéries, virus), des toxines, des poisons…et les élimine.

Pouvoir purifiant et antiseptique

L’argile est un antiseptique actif. En effet, de façon curative, elle peut détruire le développement de gène pathogène en neutralisant leur activité, en créant un environnement hostile à leur croissance.

Par voie interne, diluée dans de l’eau, en comprimés ou en gélules, elle absorbe les bactéries, les parasites, les acides organiques, les toxines, mais aussi les antibiotiques et autres médicaments.

Attention : elle est déconseillée quand on est sous traitement antibiotiques, mais parfaite pour en limiter les résidus après le traitement.

Par voie externe, elle peut éviter à une plaie de s’infecter. En cosmétique, on l’utilise dans les shampoings pour cheveux gras ou en maque et compresses pour les peaux à tendance acnéiques, pour absorber les toxines, les impuretés…

Pouvoir filtrant de l’argile => elle piège certaines substances indésirables.

Propriétés anti-douleurs et anti-inflammatoires

L’argile peut être utilisée sur les brûlures simples (calme rapidement la douleur, évite la formation de cloques et favorise la reconstitution de la peau), les traumatismes (entorses, contusions...)

Grâce à sa richesse en silice, ses propriétés anti-inflammatoires seront très intéressantes pour l’ossature, les articulations, les muscles, les tendons lésés, enflammés (tendinites, arthrose, rhumatismes, entorse…) et les muqueuses irritées, enflammées (gastrites, colites, sinusites, gingivites..)

Propriétés cicatrisantes de la peau et des muqueuses

L’argile est un véritable cicatrisant des plaies résistantes. Elle peut aussi stopper un saignement (les argiles koalinites surtout), en diminuant le temps de coagulation. On imagine de ce fait son intérêt également par voie interne dans le cas d’ulcère de l’estomac avec saignements ou encore de rectocolite hémorragique…

Son action régénérante permet aux cellules de la peau de se reconstituer rapidement. En ce sens, elle peut être utilisée sur les cicatrices, même anciennes.

Pour les nourrissons, elle permet d’apaiser les épidermes fragiles.

Pouvoir reminéralisant et revitalisant

Par la présence de nombreux minéraux et oligo-élements (Silicium, magnésium, fer, calcium...) l’argile peut relancer la fonction de certains organes, reconstruire les globules rouge (anémie, traitements anti-cancéreux) et tous les cas de déminéralisation. On dit également que l'argile à la faculté de capter le magnétisme solaire et de le retransmettre à notre organisme.

Elle peut avoir une double action :

  • Préventive : éviter les carences,
  • curative : reminéralisante

Les retards de croissance, les problèmes ligamentaires, les suites de fracture, d’entorse… bénéficient de façon efficace des bienfaits de l’argile par voie interne et par voie locale externe, grâce à sa richesse en silice.

"Le silicium, minéral à la base de la structure de l’argile, est également un oligo-élément à la base de la structure du corps humain. Indispensable à notre organisme, cet élément, qui est le deuxième élément de la croute terrestre (28%), est présent dans la composition de nombreux tissus. Avec l'âge la concentration en silicium diminue, il faut donc, pour prévenir certaines pathologies, consommer par voie orale du silicium. La composition riche de l'argile en fait un formidable réservoir.Dans thèse de François HERNOT, L'argile, son utilisation à l'Officine p35 et 36.

source : Thèse François HERNOT

Le silicium est un oligoélément essentiel à notre organisme. Il est indispensable à la structure des tissus conjonctifs, dits “de soutien” que l’on retrouve partout dans le corps : au niveau des muscles, de la peau, des os, des cartilages, des articulations, des tendons, des vaisseaux sanguins...

Le silicium stimule la formation des fibres de collagène et maintient l’hydratation des tissus, ce qui est particulièrement indiqué pour tonifier et raffermir la peau.

Il entre également dans la structure de la kératine pour densifier la chevelure et rendre les ongles moins cassants.

Enfin, il participe au processus de ­minéralisation des os, puisqu’il permet de mieux fixer le calcium.  

Pouvoir d’absorption de la radioactivité

L’argile est elle-même radioactive naturellement, agissant sur les cellules comme une énergie puissante, ce qui peut expliquer ses vertus thérapeutiques. Il semblerait aussi que l’argile puisse piéger les particules radioactives, voire qu’elle puisse assurer une certaine protection de l’organisme atteint par des radiations ionisantes.

L’argile peut être associée à d’autre médecine douce (plantes, gemmothérapie, aromathérapie.)

Elle peut être complémentaire d’un traitement médical, par voie externe et par voie interne en adoptant certaines précautions.

MODE D'UTILISATION DE L'ARGILE

Les cataplasmes

Fabrication d’une pâte d’argile appliquée de manière épaisse (1 à 4cm) sur une zone à traiter (brûlure, articulation douloureuse, entorse, plaie, verrue…), en débordant de la zone.

  • L’argile froide ou argile à température ambiante = sur les zones chaudes, fiévreuses, enflammées, congestionnées – a renouveler dès que le cataplasme se réchauffe
  • L’argile tiède ou chaude = sur les zones à stimuler (un organe), à réchauffer (une articulation) zone hépatique, intestinale, reins, vessie, os.

Préparation d’un cataplasme :

  1. A l’aide d’une cuillère en bois ou d’une spatule en bois, appliquer l’argile sur une gaz ou un morceau de tissu en coton (propre) ou du papier absorbant.
  2. Poser le cataplasme directement sur la peau ; appuyer un peu dessus pour faire adhérer l’argile
  3. Bander le cataplasme (si cela est possible), afin que celui-ci soit bien maintenu en place, surtout si la personne doit effectuer une activité ou si le cataplasme est laisse toute une nuit.

A noter:

Entre chaque renouvellement de cataplasmes, il n’est pas nécessaire de de rincer la zone traitée à l’eau tiède. Cela se fera une fois les applications définitivement terminées.

Un cataplasme doit être jeté après son utilisation et ne jamais être réutilisé.

Il est possible d’ajouter des extraits ou des infusions de plantes, des huiles essentielles, des hydrolats, du sel de mer non raffiné, des huiles végétales pour réaliser un cataplasme

Temps de pause et durée des cataplasmes.

-  De 15 minutes à une nuit
-  En moyenne 2 heures ou dès que l’argile s’est réchauffée ou refroidie.
Pour les cas d’urgence - brulures et plaies = changements fréquents sans interruption

Réactions possibles : Symptômes exacerbés – les plaies peuvent s’aggraver (aspect violet) => pouvoir absorbant et adsorbant de l’agile = elle attire à la surface de la peau tout mal ou toute substance, afin de les piéger, de les emprisonner et de les éliminer.

Les compresses

Certaines affections (varices), certains problèmes de peau (eczéma, psoriasis) ne peuvent pas recevoir des cataplasmes d’argile trop épais. L’application d’argile se fera alors en fines couches ou avec des compresses.

Argile blanche en poudre, fine, surfine, et ultra-ventilée

  1. Mettre de l’Argile fine ou surfine dans un contenant.
  2. Rajouter petit à petit de l’eau, en remuant jusqu’à obtenir une pâte plus ou moins épaisse, selon l’utilisation voulue (cataplasme ou compresse)

Le poudrage

L’argile peut être utilisée comme du talc (qui lui n’est pas absorbant). Tant pour les nourrissons, les enfants et les adultes.

De cette manière, il sera utilisé sur les écorchures superficielles et sur les plaies même profondes, les crevasses, les eczémas suintants, les ulcères bénins, certaines éruptions (varicelle par exemple), les fesses irritées des bébés…

On peut l’utiliser plusieurs fois par jour, sur plusieurs jours si nécessaire.

L’eau argileuse et l’eau d’argile

Les onguents

Il s’agit de faire une pâte d’argile assez épaisse avec de l’argile verte fine, à laquelle on ajoutera de l’huile d’olive vierge extra ou de calendula ou d’amande douce ou d’arnica…ou encore du miel.

Pour la valeur de d’un bol de pâte d’argile assez épaisse avec de l’argile verte fine, à laquelle on ajoutera de l’huile d’olive vierge extra ou de calendula ou d’amande douce ou d’arnica…ou encore du miel. On peut également ajouter des Huiles Essentielles.

L’onguent sera conservé dans un contenant hermétique, opaque. Il sera alors prêt à l’emploi pour traiter des ecchymoses, des rougeurs, des problèmes de peau localisés, les douleurs ostéo-articulaires…

Attention à la propreté des mains

3 à 4 applications par jours.

La cire d'argile huileuse :

Une méthode révolutionnaire de cicatrisation naturelle est née !

C'est ce que se plait à dire Yves Rasir dans sa newsletter du 3 juillet 2013. Il y fait référence à l'expérience de Théophiel Van Dyck, infirmier indépendant bruxellois passionné de médecines douces.  Ce dernier a, en effet, expérimenter avec succès le mélange cire d'abeille, argile et huile d'olive sur de nombreuses personnes souffrant de maux simples comme cors aux pieds, mycoses, crevasses, boutons de fièvre, panaris, escarres… aux affections  de la peau les plus sévères tels que les brûlures, ulcères, plaies purulentes, eczéma vasculaire…. 

 

DO IT YOURSELF - Cire d'Argile Huileuse

Ingrédients:

3 c à soupe de cire d'abeille,

6 c à soupe d'huile d'olive,

3 c à soupe d'argile blanche surfine,

3 c à soupe d'argile verte illite surfine.

Préparation: 

Faire fondre à feu doux (60°C) la cire d'abeille dans l'huile d'olive. Quant la cire est bien fondue, ajouter les deux argiles, bien remuer avec une spatule en bois pour éviter les grumeaux, remuer de manière que cela devienne une pâte homogène de la consistance d'une pâte à tartiner.

Refroidir s'il le faut dans un bain-marie avec de l'eau glacée. Mettre en pot. Pas besoin d'aouter de conservateur, l'huile d'olive est riche en Vitamine E, anti-oxydant. 

Les bonbons d'argile

Il s’agit simplement d’un mélange d’argile, d’eau, pour en faire une « boulette », qu’on peut sucer une fois séchées.

Il est possible d’y ajouter quelques gouttes d’huile essentielles, en fonction du trouble.

On peut également prendre simplement un caillou d’argile concassée que l’on suce.

Quelle utilisation?

Ma de Gorge : ajouter à l'argile (pour un bonbon) 1 gouttes d'HE de Tea Tree et 1 goutte d'HE Eucalyptus radié

Gingivite : ajouter à l'argile 2 gouttes de lavande vraie

Aphtes : ajouter au bonbon d'argile 2 gouttes de Laurier noble.

Gastrite : ajouter à l'argile 2 gouttes d'huile essentielle de Coriandre.

Digestion difficile : ajouter à l'argile 2 gouttes d'huile essentielle de Menthe poivrée

Aérophagie : ajouter à l'argile 2 gouttes d'huile essentielle de Carvi.

L'EAU ARGILEUSE et l'EAU D'ARGILE

L'EAU ARGILEUSE PAR VOIE EXTERNE

Quel usage ?

  • Utile pour soigner certaines plaies : plaies profondes et ulcères.
  • Utile pour les maux de gorges, les lavements en cas de mycose de la vulve.
  • Utile pour une peau à tendance grasse ou sensible

A utiliser 2 à 3 fois par jour

Gargarismes, lavements : 2 à 3 fois par jour

Nettoyage quotidien de de la peau : 2 fois par jours.

Préparation de l’eau argileuse pour la voie externe :

1 – Dans une bouteille en verre (avec un bouchon), mettre plusieurs cailloux d’argile ou 1 à 3 cuillères à soupe d’argile fine ou surfine (selon la contenance).

2 – ajouter de l’eau pour remplir la bouteille

3 – secouer à chaque utilisation

Nota : la préparation de l’eau argileuse se conserve environ 3 jours, si elle est conditionnée dans une bouteille en verre, hermétique. Sinon, la préparer au fur et à mesure.

L'EAU ARGILEUSE et L'EAU d'ARGILE PAR VOIE INTERNE

Quel usage ?

L'argile verte :en poudre fine ou surfine sera surtout utilisée par les problématiques de détoxination, de diarrhée, de constipation...

L'argile blanche sera plutôt utilisée dans les troubles inflammatoires (gastrites, colites ....)

Préparation de l'eau argileuse ou l'eau d'argile par la voie interne

  1. Dans un verre de 25 cl, mettre la quantité d’argile fine ou surfine indiquée.
  2. Ajouter de l’eau pour remplir le verre et remuer
  3. Au bout de quelques minutes, l’argile commence à se décanter
  4. Après plusieurs heures, l’argile s’est redéposées au fond du verre. Il reste cependant quelques particules en suspension dans la partie haute : c’est l’eau d’argile
  5. Si l'on souhaite obtenir de l’eau argileuse, on remue l’argile et l’eau d’argile et on boit.

En moyenne on mélange 1 cuillère à café dans 250 cl d’eau de source.

Mode d’emploi : l’argile à ingérer se prépare une demi-journée avant sa consommation (en général, préparation le soir et boire le matin au lever, une demi-heure avant le petit déjeuner).

Il faut respecter un processus pour que l’organisme s’habitue à l’ingestion d’argile : consulter votre naturopathe pour vous conseiller sur le processus à suivre.

Durée des cures : pas plus de 4 à 6 fois par an

Cure de détoxination ou troubles chroniques, selon le processus décrit ci-dessus : 1 verre par jour, pendant 3 semaines.

Autres troubles (uniquement l’eau d’argile) : 1 verre par jour, tant que dure le trouble et prolonger quelques jours après encore, généralement une dizaine de jours.

Troubles aigus (eau argileuse ou eau d’argile si la constipation apparait) : 1 verre 2 à 3 fois par jours, jusqu’à disparition du trouble, généralement 3 à 5 jours maximum.

Si un trouble de santé demande un traitement à l’argile pendant plusieurs mois, il conviendra de faire une pause de 15 jours toutes les 3 semaines.

Réaction possible : crises d'élimination. Dans ce cas consulter votre thérapeute. 

PRECAUTION D'EMPLOI de L'ARGILE

Par Voie Externe

Pas de cataplasmes à proximité des pace-makers et des stérilets car l’argile risque de perturber les influx électriques ou déplacer les appareils.

Dans le cas de varices => pas de cataplasmes épais => fines couche ou compresses argileuse

Zones digestives => pas de cataplasme juste après un repas (cela risque d’enrayer la digestion). Cataplasme à enlever une heure avant les repas.

Thyroïde => pas de cataplasme sur cette zone – cette glande est fragile – elle peut se dérégler facilement.

Pas d’application de cataplasme sur différents endroits en même temps. Ecart de 3 heures entre chaque cataplasme.

Attention aux femmes enceintes : pas de cataplasme sur le bas-ventre pendant toute la grossesse. 

Sources et références littéraires:

L'argile qui guérit de Raymond Dextreit

L'argile c'est malin! de Alix Lelief Delcourt. 

 Thèse de François HERNOT, L'argile, son utilisation à l'Officine p35 et 36.

Argilothérapie & fangothérapie - Santé, Cosmétique, Usages domestiques et vétérinaires, Jean-Luc Darrigol.

La Guérison par l'Argile de Gérard Coutaret.

Par Voie Interne

Ne jamais entreprendre une cure d'argile par voie interne sans les conseils d'un naturopathe. Celui-ci sera le plus à même de vous apporter les recommandations d'usage nécessaire.

Toujours prendre l’argile loin des repas

L’argile doit également être prise deux heures après les prises médicamenteuses, les prises de compléments alimentaires et les prises homéopathiques.

On évitera de prendre de l’argile et de l’huile de paraffine en même temps, sinon il y a un risque important d’occlusion intestinale. On doit attendre un délais de 2 semaines entre la prise de paraffine et la prise d’argile. On limitera par ailleurs la prise d’huiles alimentaires pendant les prises d’argile.

Hypertension :Raymond Dextreit indique (p17) que l'argile enrichissant le sang, il est préférable de n'en pas boire trop quand la tension artérielle est élevée. En prendre seulement une ou deux pincées par jour, ou une cuillère à café, deux fois par semaine. 

Insuffisance rénale = voie interne interdite – l’argile fixe le potassium => hypokaliémie

Pas de prise de charbon et d’argile le soir.

L’argile n’est pas conseillée par voie interne pendant la grossesse.

Déconseillé aux personnes souffrant de constipation chronique ou ayant une occlusion intestinale

Pour les enfants : consultez votre naturopathe.


Derniers articles

MISE EN GARDE En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin seul en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

Les compléments alimentaires et remèdes préconisés doivent être utilisés avec précaution et respecter les doses recommandées par les laboratoires. Des contre-indications et interactions avec des traitements en cours sont possibles. Il est donc important de demander l'avis d'un professionnel. Votre naturopathe est là pour vous conseiller. 

La Boutique Ma Vraie Nature vous accueille tous les jours du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h30.

Retrouvez tous les produits visés dans le blog à la Boutique et sur commande par téléphone au 06.09.03.65.04 ou par mail mavraienature84@gmail.com.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.